Quelles caméras sont utilisées pour les productions Netflix Originals ?

Quelles caméras sont utilisées pour les productions Netflix Originals ?

Vous aimeriez un jour voir l’une de vos productions dans la catégorie « Netflix Originals » ? Ne choisissez pas votre workflow de production au hasard.

On le sait, Netflix se prépare à un futur où la plus grande partie de ses abonnés visionnera les programmes sur des écrans 4K et plus.

Dans cette optique, le géant américain met à disposition des producteurs des guidelines complètes très strictes sur le workflow de production à respecter pour pouvoir prétendre au label « Netflix Originals ».

Ces guidelines ont pour but de garantir un niveau de qualité élevé tout au long du cycle de vie d’un projet, de la capture à l’archivage afin d’assurer la pérennité du contenu à mesure que la plate-forme et les attentes des utilisateurs évoluent.

Attention cependant, les programmes distribués par Netflix ne portant pas le label « Netflix Originals » n’ont pas à suivre ces guidelines.

Netflix – Stranger Things

*** MISE A JOUR LE 14/09/2018 ***

Spécificités techniques minimum (liste complète ici)

  • Caméra avec un véritable capteur 4K UHD (égal ou supérieur à 4096 pixels de large).

Format d’enregistrement :

  • Minimum de 16-bit Linéaire ou 10-bit Log processing
  • Bitrate à minimum 240 Mbps (à 23.98/24 fps)
  • Le format d’enregistrement doit être :
    • RAW (uncompressed or lightly compressed sensor data)
    • Log color space (i.e. S-Log3, V-Log, CanonLog3, REDLogFilm, BMDLog, LogC)
  • Aucune LUT ou autres corrections colorimétriques ne doivent être appliquées sur le fichier original de la caméra
  • Les fichiers doivent contenir toutes les métadonnées

Aspect Ratio / Framing:

  • Pour tout format d’image supérieur à 2.00:1, il est nécessaire d’avoir la validation de Netflix.

Ces spécificités sont complétées par une liste de caméras approuvées par les équipes de Netflix.

D’après Mitch Gross (Cinema Product Manager à Panasonic), cette liste de caméras ne se baserait pas uniquement sur les fiches techniques, mais sur de nombreux tests réalisés par une équipe interne à Netflix. Ceci pour garantir que leurs programmes originaux soient à la hauteur des futures normes UHD.

Liste des caméras approuvées :

La liste des caméras approuvées et des spécificités minimum sont à prendre en compte pour la caméra principale. Les caméras secondaires, souvent nécessaires pour des plans où une ARRI Alexa 65 serait trop imposante (drone, POV…) n’ont pas besoin de faire partie de cette liste. Cependant, le choix de la seconde caméra doit être approuvé par les équipes de Netflix. Et les images qui en sont issues ne peuvent représenter plus de 10% du montage final.

D’aucuns pourrait penser que ses guidelines sont contraignantes. Mais nous comprenons la volonté de Netflix, en tant que producteur et distributeur, de s’assurer que ses programmes restent dans les « normes de qualité » le plus longtemps possible. Même si dans le fond, ce n’est pas la qualité d’image qui rendra une production mémorable….

Enfin, voici un petit tour des caméras et optiques utilisées sur quelques-unes des séries Netflix Originals :

Stranger Things

Caméras utilisées : RED Epic Dragon (saison 1), RED Weapon Helium (saison 2)
Optiques : Leica Summilux-C Lenses

Tim Ives, directeur de la photographie : « Nous avons tourné en 7K pour sortir en 6K; nous avions pris un peu de marge au cas où les enfants ne respectaient pas leurs marques afin de nous permettre, si nécessaire, de retoucher en post-production. J’ai tourné la saison 1 sur la RED Dragon – après avoir testé un tas d’autres caméras, la RED avait un rendu très cinématique avec les optiques Leica, qui sont plus douces et plus flat que les optiques d’aujourd’hui. Elles sont plus proches des optiques utilisées dans les années 70 et 80. » Interview sur Deadline.com.

Credit : Netflix – Stranger Things BTS

13 Reasons Why

Caméras : Panasonic VariCam 35
Optiques : Hawk V-Lite et Leica Summilux-C

Adrij Parekh, directeur de la photographie, explique le choix de la VariCam 35 principalement pour ses capacités en basse lumière avec son réglage natif à 5000 ISO. Pour Parekh, « la sensibilité de la VariCam est tout à fait remarquable » et « l’image obtenu à 5000 ISO est très propre comparé à ce qu’on obtiendrait avec une Alexa ». Lors des tests, Adrij Parekh a fait des essais avec la VariCam 35, l’ARRI Alexa et la Sony F55. L’interview en anglais ici.

Netflix – 13 Reasons Why

Sense8

Caméras : Sony PMW-F55
Optiques : Zeiss Ultra Prime et Fujinon 19-90 zoom lenses

John Toll, directeur de la photographie sur les deux saisons explique :  » le choix de la F55 repose en partie sur les exigences de Netflix, mais surtout pour la qualité de l’image et le fait que la caméra soit très fiable et flexible au vu de l’énorme quantité de plans au Steadicam et portés que nous avions. » L’interview complète en anglais ici.

The Crown

Caméras : Sony PMW-F55
Optiques : TLS Cooke Speed Panchro

Adriano Goldman, directeur de la photographie explique :  » Après avoir comparé quelques caméras, nous avons estimé qu’en combinant la F55, des optiques vintages et des filtres de diffusions; nous pourrions obtenir un look d’époque romantique, riche et doux. La Sony F55 s’est avérée très fiable, légère et facile à utiliser et les Cooke Panchros offrent un look très chaud et cinématographique. »

Alex Bailey / Netflix – The Crown

The Punisher

Les séries Marvel : Daredevil, Luke Cage, Jessica Jones, Iron Fist et The Defenders ont été principalement tournées avec des caméras RED.

Caméras : RED Epic Dragon pour Daredevil, Luke Cage, Jessica Jones et The Punisher. RED Weapon Dragon pour Iron Fist et The Defenders.

Orange Is The New Black 

Caméras : ARRI Alexa (saison 1), Panasonic VariCam 35
Optiques : Cooke 5/i

J. Wilden / Netflix – Orange Is The New Black

House of Cards

Caméras : Red Epic (MX sensor) (saison 1-2), Red Epic Dragon (saison 3)
Optiques : Zeiss Master Prime Lenses (saison 1-2), Zeiss Master Prime Lenses

Netflix – House of Cards

Source 1 : 4KShooters / Source 2 : The Beat / Source 3 : Indiewire / Source 4 : Netflix

Découvrez la fabrication des caméras RED !

Découvrez la fabrication des caméras RED !

Il est aujourd’hui impossible de ne pas connaître les caméras RED Digital Cinema. Vous avez même sûrement déjà tourné avec de nombreuses fois, mais savez-vous comment elles sont fabriquées ?

À travers une vidéo de moins de 3 minutes, RED vous propose une balade au coeur de son atelier à Irvine en Californie, où les pièces des caméras sont créées puis assemblées.

Nous avons été impressionnés par le travail des équipes de RED, qui à la vue de cette vidéo semble se rapprocher d’un véritable travail d’artisan. Malheureusement aucun commentaire ou explication ne sont fournis lors de la vidéo, mais il est tout de même très agréable de pouvoir découvrir l’intérieur des ateliers RED !


LightyShare prix du public au SATIS 2017 !

LightyShare prix du public au SATIS 2017 !

LightyShare a été l’un des prix du public, catégorie « service le plus innovant » lors du SATIS 2017

Début novembre, nous avons eu la chance de présenter LightyShare à l’ensemble des professionnels de l’audiovisuel lors du salon SATIS / SCREEN4ALL 2017 qui se tenait le 8 et 9 novembre 2017 aux Docks de Paris.

À l’occasion du salon étaient organisés « Les Trophées du Satis », lors desquels sont récompensés les services et produits les plus innovants du SATIS.

Durant plusieurs jours, l’ensemble des professionnels a pu voter en ligne pour élire les prix du public parmi 5 catégories. Dont la catégorie « Service », dans laquelle LightyShare a été lauréat ! 🏆

Ce prix est pour nous une véritable reconnaissance des professionnels du secteur de l’audiovisuel, et nous pousse à amener LightyShare le plus loin possible !

Ce salon a aussi été une expérience très enrichissante pour notre équipe, nous permettant de rencontrer de nombreux membres de la communauté et de présenter la plateforme aux professionnels présents sur le salon.

Grâce à ces échanges, nous avons pu entendre d’intéressants retours sur les fonctionnalités de la plateforme. Cela nous a permis de mieux comprendre certaines problématiques que les membres de la communauté peuvent rencontrer. 😀

Nous tenons donc à remercier chaleureusement tous ceux qui sont passés nous voir et qui ont soutenu la communauté lors des trophées !

Rendez-vous très bientôt pour d’autres évènements  👋

📸Crédit photo : Emmanuel Nguyen Ngoc 

Satis 2017, votez pour LightyShare et passez nous voir !

Satis 2017, votez pour LightyShare et passez nous voir !

Pour cette année 2017, le célèbre salon SATIS (Salon des Technologies des Images et du Son) fusionne avec le Forum Screen4All pour proposer un évènement sous le prisme de l’innovation au service de la création le 8 et 9 novembre. 

Et nous y serons présents ! Donc retrouvez-nous dans l’espace Screen4All, le « Lab » du Satis, à côté des acteurs de la réalité virtuelle, réalité augmentée et des startups de l’audiovisuel. Nous serons au stand 8 et avons une petite surprise pour vous 😉

Durant deux jours, retrouvez l’ensemble des acteurs de l’écosystème audiovisuel, du cinéma, du broadcast et du corporate au Docks de Paris à La Plaine Saint-Denis. Il y aura des pointures telles que : ARRI, RED, Sony ou… LightyShare !

Et ce n’est pas tout ! Comme chaque année, le salon met en place les Trophées Satis – Screen4All en partenariat avec Mediakwest. Ce concours récompensera les produits et services innovants dans quatre catégories : Production et tournage, Postproduction, Diffusion & Distribution, Service. 

Jusqu’au 6 novembre, vous pouvez soutenir LightyShare dans la catégorie Service en votant ici

PhotoPresta, un service dédié aux photographes !

PhotoPresta, un service dédié aux photographes !

En intégrant le campus Station F, nous avons pu faire la rencontre de Bastien et Fayçal les deux co-fondateurs du site PhotoPresta.  

PhotoPresta, c’est la plateforme qui permet de trouver facilement un photographe pour son événement, partout en France, quelle que soit la date, et peu importe le budget ! Pour les photographes – 1300 professionnels et amateurs actuellement inscrits sur la plateforme – c’est la possibilité de trouver de nouveaux clients pour des mariages, des événements professionnels, des portraits…

On en a donc profité d’être voisin de bureau pour leur poser quelques questions  !

Pouvez-vous nous présenter PhotoPresta en quelques mots ?

PhotoPresta est une plateforme de mise en relation simple et intuitive destinée à démocratiser l’accès à la photographie. D’un côté, des centaines d’offres de photographes, rangées par catégories – mariage, portrait, EVJF, séminaire, soirée…, de l’autre des particuliers et des entreprises qui font leur recherche.

La transparence est au coeur de PhotoPresta. Les prix, la disponibilité, les portfolios, les avis clients sont disponibles sur le site pour permettre à celui qui recherche son photographe de le trouver facilement, en ayant tous les éléments en main. Et les frais de déplacement sont déjà inclus dans les prix affichés : pas de mauvaise surprise donc !

Combien de photographes sont aujourd’hui référencés sur votre plateforme ?

Aujourd’hui, nous comptons exactement 1374 photographes inscrits sur le site, un nombre qui grandit chaque jour un peu plus. Parmi ces 1374 photographes, on trouve des professionnels, mais également des amateurs. La porte est ouverte à tous les photographes !

J’ai pu voir que de nombreuses sociétés vous font déjà confiance pour trouver leurs photographes. Quels types de prestations peut-on obtenir grâce à PhotoPresta ?

En effet, nous avons eu plaisir de mettre en relation de grandes entreprises comme Bio C Bon, Michel & Augustin, Mercure, Colas, AB Tasty (…) avec certains de nos photographes professionnels spécialisés en corporate. Parmi les prestations réalisées : des séminaires, des portraits de collaborateurs, des soirées événementielles, et des packshots produits.

Pour ces entreprises, nous jouons le rôle d’agence : une fois leur brief reçu, nous allons leur présenter des photographes disponibles, ainsi que leur portfolio et le tarif demandé pour y répondre. Ainsi, l’entreprise n’a qu’à sélectionner le photographe qui lui convient. On ne peut pas faire plus simple, plus économique, et plus transparent !

Doit-on forcément avoir un statut professionnel pour être référencé sur votre plateforme ? (SARL / Auto-entrepreneur..)

Non, on peut également être un passionné de photographie et faire quelques prestations pour des particuliers. Pour des mariages et des baptêmes par exemple.

Attention cependant, les règles ne sont pas les mêmes ! Nous encourageons tous les passionnés qui souhaitent en faire une activité récurrente de prendre un statut d’auto-entrepreneur afin d’être en conformité avec leurs obligations fiscales et avec la loi. Nous avons un vrai devoir d’éducation à ce sujet, et nous tâchons de le faire du mieux possible. Des rappels sont fréquemment envoyés aux photographes amateurs, leur compte est bloqué au bout de 3 prestations rémunérées réalisées au cours d’une même année…

L’inscription est-elle gratuite ?

L’inscription est totalement gratuite ! Nous nous rémunérons uniquement via une commission sur les contrats signés (10%HT pour un photographe professionnel, 20%HT pour un photographe amateur).

Nous pensons que c’est le meilleur moyen d’avoir une relation de confiance avec les photographes de notre communauté : nous ne leur promettons pas monts et merveilles contre un abonnement qui pourrait ne rien leur apporter, et nous avons tout intérêt à leur ramener des clients pour financer notre développement.

Retrouvez PhotoPresta sur leur site internet, Facebook et Twitter.