Netflix a mis à jour les guidelines à respecter pour ses productions ! Vous trouverez dans cet article les caméras ajoutées à leur liste, ainsi que celles utilisées pour dernières leurs productions Netflix Original.

Nous avions déjà consacré un article à ce sujet. En effet, Netflix impose des instructions très complètes pour ses productions Netflix Original. Vous pouvez les retrouver en intégralité ici, même si nous allons en faire un petit rappel dans cet article.

Pré-requis des caméras

Pour cette partie, il n’y a en fin de compte pas de grands changements depuis notre dernier article.

  • Les caméras doivent disposer d’un vrai capteur 4K UHD (égal ou supérieur à 4096 pixels de large).

Format d’enregistrement

  • Minimum de 16-bit Linéaire ou 10-bit Log processing.
  • Bitrate à minimum 240 Mbps (à 23.98/24 fps).
  • Le format d’enregistrement doit être :
    • RAW (uncompressed or lightly compressed sensor data)
    • Log color space (i.e. S-Log3, V-Log, CanonLog3, REDLogFilm, BMDLog, LogC)
  • Aucune LUT ou autres corrections colorimétriques ne doivent être appliquées sur le fichier original de la caméra.
  • Les fichiers doivent contenir toutes les métadonnées.

Aspect Ratio / Framing:

  • Pour tout format d’image supérieur à 2.00:1, il est nécessaire d’avoir la validation de Netflix.

Rappelons cependant que certaines productions utilisent d’autres caméras, avec l’approbation de Netflix. Il s’agit par exemple de crash cams, de drones…

Liste des caméras approuvées pour les productions Netflix Original

Des nouvelles caméras ont été ajoutées à la liste, comme par exemple la Canon C700 FF ou de nouvelles caméras RED. Voici donc la liste (encore une fois non exhaustive) des caméras approuvées par Netflix. (Vous pouvez d’ailleurs en trouver certaines sur LightyShare.)


Enfin, voici les caméras utilisées sur quelques unes des productions Netflix Original !

Roma

Caméra utilisée : ARRI Alexa 65
Optiques : Prime 65

Alfonso Cuarón et d'autres membres de l'équipe techniques sur le tournage de Roma - 2018 ©DR
Alfonso Cuarón et d’autres membres de l’équipe technique sur le tournage de Roma – 2018 ©DR

Alfonso Cuarón au directeur de la photographie Emmanuel Lubezki dans une interview IndieWire : « I didn’t want a film that looks vintage, that looks old. I wanted to do a modern film that looks into the past. And you kept questioning me about black and white: ‘Maybe color is better, otherwise you’re going to look back.’ That was your argument about the 65, because it brought a different unapologetic quality to the film. It’s not a vintage black and white. It’s a contemporary black and white. »

La Casa de Papel

Caméras utilisées : Arri Alexa Mini (saisons 1 et 2), RED Helium (saison 3)
Optiques : Leica Summilux-C

Álvaro Morte - La Casa de Papel - ©Backgrid UK
Pedro Alonso, Álvaro Morte et l’équipe technique – La Casa de Papel – ©Backgrid UK

Stranger Things

Caméras utilisées : RED Epic Dragon (saison 1), RED Weapon Helium (saison 2), RED DSMC2 Monstro 8K (saison 3)
Optiques : Leica Summilux-C

Sadie Sink et Gaten Matarazzo - Stranger Things - ©Jackson Lee Davis / Netflix 2016
Sadie Sink et Gaten Matarazzo – Stranger Things – ©Jackson Lee Davis / Netflix 2016

La Ballade de Buster Scruggs

Caméras utilisées : ARRI Alexa Mini, ARRI Alexa XT Studio
Optiques : Zeiss Master Prime, Fujinon Alura 15,5-45mm et 30-80mm

Tim Blake Nelson - La Ballade de Buster Scruggs ©Netflix 2018
Tim Blake Nelson – La Ballade de Buster Scruggs ©Netflix 2018

Vous pouvez par ailleurs retrouver les anecdotes du directeur de la photographie Bruno Delbonnel dans une interview pour l’AFC.

Bodyguard

Caméra utilisée : RED Weapon 8K S35

Richard Madden - Bodyguard - ©Netflix
Richard Madden – Bodyguard – ©Netflix

Black Mirror

Caméras utilisées : ARRI Alexa (saison 1), RED Epic (saisons 2 et 3), ARRI Alexa 65 (saison 4 + Bandersnatch), RED Dragon (USS Callister, épisodes supplémentaires), Sony F55 en deuxième/troisième caméra

Daniel Kaluuya et Jessica Brown Findlay - Black Mirror - Fifteen Million Merits - ©Giles Keyte
Daniel Kaluuya et Jessica Brown Findlay – Black Mirror « Fifteen Million Merits » ©Giles Keyte

Elite

Caméras utilisées : Sony CineAlta F35, Sony F5 Raw

Jaime Lorente - Elite - ©Manuel Fernandez-Valdes
Jaime Lorente – Elite – ©Manuel Fernandez-Valdes

Bird Box

Caméra utilisée : RED Weapon 8K S35

Susanne Bier et l'équipe technique de Bird Box - ©Merrick Morton
La réalisatrice Susanne Bier et l’équipe technique de Bird Box – ©Merrick Morton

Lost in Space

Caméra utilisée : RED Weapon 8K
Optiques : Leica Summilux-C Primes

Toby Stephens et Molly Parker - Lost in Space - ©Eike Schroter / Netflix 2018
Toby Stephens et Molly Parker – Lost in Space – ©Eike Schroter / Netflix 2018

Le directeur de la photographie Sam McCurdy : « I’ve been a believer in Red for some years and applaud the way they try to develop new technologies to suit new ways of filming. We tested the Helium extensively and it was quickly apparent that there was nothing else out there like this in terms of its modern look. »

Il s’exprime également à propos des optiques : « These offer a very sharp, European sort of feel if you draw it down a few stops, and a softer, American movie feel if you shoot a little more wide open. I wanted the softness to depict the family, but the extra sharpness and extra depth-of-field for visual effects to play around with. »

Narcos: Mexico

Caméra utilisée : RED DSMC2 Dragon, prises au drone DJI Inspire 1
Optiques : Hawk V-Lites (28, 35, 45, 55, 65, 80, 110, 140mm), Hawk Vintage ’74 anamorphiques

Diego Luna - Narcos: Mexico - ©Netflix 2018
Diego Luna – Narcos: Mexico – ©Netflix 2018

Le directeur de la photographie Luis Sansans dans une interview pour Vantage : « For season 4, we changed the look dramatically. After consulting with the producers, we decided to switch to anamorphic lenses and a 2:1 aspect ratio, which is between the 16:9 frame used previously and the full 2.40:1 of standard anamorphic. »

A propos des optiques : « The decision to go with wider lenses is in tune with our goal of involving the characters more with the locations. Sometimes we put a character at the edge of the frame to create tension. The show definitely has a Western feeling with the wide, horizontal frame and the tans and browns of the landscape, as well as the outlaw story. […] With digital cameras and technically perfect lenses, things look too sharp. The Hawks bring you to that time period. The contrast, the flaring, the aberrations at the edges – all of that creates an interesting imperfection and gives another sense to the story. »

Autres articles susceptibles de vous intéresser : Césars 2019 : les caméras utilisées par les nommés, GoT : making-of des épisodes 1 et 2 de la saison 8

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here