Le fameux téléphone holographique RED Hydrogen One dévoile ses capacités en matière de photographie dans un test mené par Michael Cioni. La société RED va-t-elle placer la barre un peu plus haut que les autres fabricants de téléphone mobile en matière de photo ? C’est fort probable.

Alors qu’un nouveau retard repousse les premières livraisons du RED Hydrogen One en version titane – environ 1595$ – au mois de novembre, tandis que les versions aluminium – environ 1295$ – devraient arriver à la fin octobre, Michael Cioni de Panavision et Light Iron a livré une vidéo très intéressante explorant le versant photographique du téléphone.

Image tiré du test de Michael Cioni

Si la présence de deux capteurs à l’avant et à l’arrière des téléphones est devenue un élément trivial, Michael Cioni a constaté lors de ses essais que le premier téléphone de RED offre un rendu plus fin et précis que certaines références du marché actuel – et des améliorations logicielles devraient permettre d’aller encore plus loin.

En façade, le RED Hydrogen One propose avec ses deux capteurs de 8 mégapixels la prise de photo et vidéo 2D en 3840×2160, des photos 3D en 3840×2160 et des vidéos en 3D en 1920×1080.
A l’arrière, ce sont deux capteurs 12 mégapixels, montant jusqu’à 4056×3040 en photo 2D, et pour les autres modes, la résolution est identique à celle en façade : 3840×2160 en vidéo 2D, 3840×2160 en photo 3D et enfin 1920×1080 en vidéo 3D. Particularité à l’arrière : les deux capteurs sont séparés par 13,5 mm, un écart conséquent qui permet une meilleure gestion de la profondeur de champ que les autres téléphones.

Vidéo test de Michael Cioni

La vidéo de test, en anglais, vous permettra de découvrir l’interface du mode caméra, qui s’avère complète, ainsi que des essais photos prometteurs, quelle que soit la situation et le type de sujet. Voué à évoluer, le RED Hydrogen One proposera plus tard, grâce à sa connectique, la possibilité d’accueillir de vraies optiques ainsi qu’un module qui permettra la capture de ses photos et vidéos en RAW. Evidemment, la plus grande curiosité reste de découvrir son affichage holographique, un élément qui nécessitera d’avoir l’objet en main puisque la technologie employée ne permet pas d’être saisie par le biais de photos ou vidéos.

HYDROGEN Analysis from DXL Channel on Vimeo.

Prévu uniquement pour le marché américain dans un premier temps, le Red Hydrogen One, sous Android 8.1 Oreo, a un écran de 5,7 pouces pour une résolution de 2560×1440, est équipé de 6 Go de RAM et de 128 Go d’espace de stockage. La capacité de la batterie devrait être de 4510 mAh, mais cette information reste encore à confirmer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here