Qu’est ce que le Bracketing ? 

Le bracketing est une technique photographique couramment utilisée par les photographes, qui consiste à réaliser rapidement plusieurs prises de vue d’une même scène, en faisant varier un ou plusieurs paramètres de prise de vue. Il s’applique aux réglages d’exposition, mais aussi de mise au point, de balance des blancs ou encore du flash.

Alors, dans quelles situations utiliser le mode bracketing ?

Bracketing d’exposition : pour la photographie de paysage

Le bracketing d’exposition est le plus courant, le plus utilisé. Le bracketing d’exposition consiste à prendre une série de photographies successives en un seul déclenchement, l’exposition variant automatiquement entre les prises de vue. La variation d’exposition est obtenue en changeant le temps de pose et/ou l’ouverture.

Cette fonctionnalité est utilisée dans les cas où la détermination des valeurs d’exposition est difficile, comme en situation de fort contre-jour par exemple ou de reflets.

Ainsi, l’écart d’exposition généré par le bracketing permet d’obtenir des images dont les zones claires ne seront pas surexposées et les zones sombres sous-exposées. L’assemblage de ces images en postproduction permet de sélectionner chaque zone indépendamment afin d’obtenir une image avec le maximum de détails.

Bracketing exposition 1 IL d’écart -1 / 0 / +1 – Crédit : apprendre-la-photographie.net

Bracketing de balance des blancs : pour la photographie de nuit 

Le bracketing de la balance des blancs peut être utilisé lorsqu’une scène présente des sources lumineuses aux températures de couleur différentes. Déterminer une balance des blancs avec précision à la prise de vue peut alors s’avérer compliqué. Ce mode de prise de vue capture donc plusieurs clichés avec différentes valeurs de température de couleur.

Le bracketing va permettre de nuancer la colorimétrie de vos images, que vous pourrez récupérer à votre guise en postproduction.

Bracketing de mise au point : pour la macrographie 

Le bracketing de mise au point (ou focus stacking) est un procédé qui consiste à combiner plusieurs photos dont la mise au point est différente, avec une même prise de vue, afin d’obtenir une profondeur de champ plus grande.

En décalant le point au fur et à mesure et en assemblant les images, vous allez ainsi pouvoir mettre en avant le sujet principal.

Cette technique de traitement d’image est principalement utilisée en macrophotographie ou en photo de produit, lorsque le sujet photographié est si proche qu’il est impossible d’avoir tous les éléments de l’image nette.

La troisième photo a été obtenue en combinant six clichés réalisés avec six mises au point différentes. – Crédit : Wikipédia

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here